Vacances Minibus au Portugal



Vacances Minibus Portugal

La première religion du Portugal c'est le catholicisme qui domine à 98% mais celle qui fait rentrer ses fidèles dans ses églises c'est la seconde religion du Portugal à savoir le football qui est le sport ultra-dominant du Portugal et qui a donné à son peuple tant de joies tant au niveau local que international.

Le Portugal comporte 3 grands pôle touristiques : Porto au nord la garante des traditions, Faro au Sud capitale de l'Algarve et de son tourisme de masse et Lisbonne au centre : la capitale. Toutes 3 sont situées au bord de l'océan comme pour rappeler le glorieux passé du Portugal pays toujours tourné vers la mer et ses richesses.

C'est sympa de voyager en minibus car on peut avoir jusqu'à 9 paires d'yeux qui scrutent le paysage ou la route toujours prompts à relever une anecdote ou un détail. Cela rend la route moins monotone car plus intéressante. Les minibus étant surélevés on voit parfois des choses que l'on aurait pas vu en voiture.

Le minibus à l’avantage de pouvoir accueillir beaucoup de passagers sans pour autant être considéré comme un véhicule de transport en commun. En effet, les minibus contenant jusqu’à 9 places peuvent se conduire avec le permis B dans la plupart des pays. Par ailleurs, dans certains pays comme le Canada ou les Etats-Unis, les minibus contenant jusqu’à 12 places peuvent également se conduire avec un simple permis B alors que dans la plupart des autres pays, la conduite du minibus nécessite un permis transport en commun.

Le développement des campings à très vite permis aux classes moyennes de partir en vacances. Ne demandant pas de trop grande dépense, le camping à tout de suite connu un succès fou et de nombreuses familles ont ainsi pu se payer des vacances. La caravane a également permis à un certain nombre de ménages de passer des vacances hors de la ville et de partir à la découverte du pays.

Les vacances sont apparues avec le développement des villes qui, à l'opposé de l'agriculture, ne demandaient pas de rythme de travail régulier. Au XIXème siècle, les vacances correspondaient à la période où les familles aisées se retiraient dans leurs résidences secondaires et dans les années 40, les congés d'été permirent aux salariés de partir en vacances.