Vacances Minibus à Marseille



Vacances Minibus Marseille

L’image de Marseille a changé depuis la Coupe du Monde de 98 et l’arrivée du TGV.
Marseille n’est plus une ville de passage car son image a changé. Bien desservie par les autoroutes, le rail et l’avion : Marseille est devenue tendance et les visiteurs arrivant avec des préjugés repartent conquis par la ville et son histoire.
De même, quand on dit à des étrangers désireux de voir la Provence que Marseille en est la capitale, ils sont surpris, car pour eux Provence c’est synonyme de campagne et de champs de lavande…
 

Marseille seconde ville la plus peuplée de France, avec 900.000 habitants a été baptisée la Cité phocéenne car elle a été fondée en 600 avant JC par des marins Grecs originaires de Phocée. Marseille bénéficie d'un ensoleillement plus de 250 jours par an et d’une pluviosité minimale grâce au Mistral qui chasse les nuages et donne une pureté éclatante à la lumière de Marseille.

C'est sympa de voyager en minibus car on peut avoir jusqu'à 9 paires d'yeux qui scrutent le paysage ou la route toujours prompts à relever une anecdote ou un détail. Cela rend la route moins monotone car plus intéressante. Les minibus étant surélevés on voit parfois des choses que l'on aurait pas vu en voiture.

En plus d’être pratique, le minibus est un moyen de transport sympathique et convivial. Tout le monde se souvient du combi Volkswagen, ancêtre du minibus créée en 1950. Ce tout premier minibus fit un carton et devint l’icône du mouvement hippie peu de temps après son apparition. Encore aujourd’hui, cet ancêtre du minibus et du camping-car ne cesse de plaire et de faire des adeptes, et ce, à tel point que le grand constructeur Volkswagen à dû ressortir une série de 2500 de ces tout premiers minibus pour satisfaire le désir des consommateurs.

Jean-Philippe Bloch a écrit: "Il y a un avantage certain à travailler, il tient à la possibilité de prendre des vacances". En effet, les vacances sont avant tout un moment de détente et de repos et sont particulièrement bienvenues après une longue période passée au boulot.

Les vacances sont apparues avec le développement des villes qui, à l'opposé de l'agriculture, ne demandaient pas de rythme de travail régulier. Au XIXème siècle, les vacances correspondaient à la période où les familles aisées se retiraient dans leurs résidences secondaires et dans les années 40, les congés d'été permirent aux salariés de partir en vacances.