Vacances Minibus à Lyon



Vacances Minibus Lyon

Lyon c’est le mariage de l’industrie et du négoce car Lyon est un carrefour idéalement situé au centre de l’Europe et favorisant les échanges économiques en s’appuyant sur un réseau d’infrastructures de classe mondiale, Lyon est désormais la seconde région exportatrice de France ce qui a conféré à Lyon un rayonnement international en tant que pôle d’excellence.
 

Lyon est fréquemment citée comme l'une des grandes métropoles européennes du futur. Lyon n’est plus la belle endormie : Lyon la verte qui a reconquis ses berges, Lyon, une ville où le piéton, le cycliste, le tramway ont droit de citer. Lyon n’est plus une ville de passage entre le nord et le sud ou entre Paris et les Alpes mais est devenue une destination à part entière.

Les minibus font généralement 9 places en Europe et jusqu'à 15 places en Amérique du Nord aux USA ou au Canada où on les appelle plus communément les minivans. le plus populaire des minibus est le Combi Volkswagen qui est resté dans la mémoire collective comme le moyen de transport préféré des hippies. Mais le minibus s'est assagi tout en gardant son aspect convivial.

Le minibus ne comprend que 4 portes : 2 portes avant ,une porte coulissante sur le côté et 1 grande porte arrière. Accessoirement le minibus peut se transformer en utilitaires en retirant les 2 banquettes arrières, vous aurez alors 3 places frontales et plein d'espace derrière. Le minibus est donc un véhicule polyvalent.

Les vacances sont généralement un moyen pour les passionnés de voyages de partir à la rencontre d'un nouveau pays et d'une culture différente. Partage, rencontres, découverte, les vacances passées à l'étranger apportent en général beaucoup. Il faut cependant avant de pouvoir profiter de ces vacances penser à être à jours dans les papiers comme le passeport, la carte d'identité, la demande de sortie de territoire pour les mineurs, le visa...

Les vacances sont apparues avec le développement des villes qui, à l'opposé de l'agriculture, ne demandaient pas de rythme de travail régulier. Au XIXème siècle, les vacances correspondaient à la période où les familles aisées se retiraient dans leurs résidences secondaires et dans les années 40, les congés d'été permirent aux salariés de partir en vacances.